5 conseils pour bien choisir votre complémentaire santé

Bien choisir sa complémentaire santé senior

Quand on achève sa vie active et que l’on s’apprête à vivre sa retraite, il est essentiel de choisir une couverture adaptée à ses besoins d’aujourd’hui, mais surtout aux dépenses « aléatoires » de demain. Vous devez donc vous poser les bonnes questions et choisir votre mutuelle senior avec la plus grande attention.

1- Se faire conseiller

Retraités ou pas, de nombreux assurés foncent « tête baissée » sur leur complémentaire santé sans en maîtriser forcément tous les paramètres. D’où, parfois, des incompréhensions au moment de faire valoir ses garanties. Il faut dire que les pourcentages de remboursements, les délais de carence, les nouveaux dispositifs de remboursement en optique, le contrat responsable… ce n’est pas toujours évident à comprendre si l’on n’est pas initié. Aussi, il est recommandé de se faire conseiller par un professionnel de l’assurance afin de « décoder » les mutuelles retraite qui vous sont proposées.

2 – Prendre en compte le facteur aléatoire

À partir d’un certain âge, tout naturellement, les « pépins » physiques deviennent plus fréquents. D’où la nécessité de se projeter vers ces « dépenses aléatoires » pour ne pas mettre en péril votre budget en cas de maladie ou d’accident. Oui, parce que l’on ne choisit pas la date où il y aura urgence (SIC), il faut déceler avec acuité les postes à privilégier. Ainsi, vous devez consolider vos garanties hospitalisation, car c’est en moyenne la dépense santé la plus coûteuse. D’où la nécessité de « sécuriser » au maximum ce poste au sein de votre complémentaire retraite. De même, les consultations chez le spécialiste se multiplient avec l’âge : vous devez être parfaitement couvert et pouvoir faire face aux fréquents dépassements d’honoraires. Il en va de même pour l’audition et le dentaire : ces deux besoins ponctuels, mais fort onéreux, sont d’ailleurs les piliers des meilleures complémentaires seniors.

3 – Faire le point sur sa couverture actuelle

La seule façon de vous concocter une complémentaire santé sur-mesure est de sélectionner les postes parfaitement adaptés à vos besoins. Pour cela, détectez les dépenses sur lesquelles vous avez régulièrement du reste à charge (la partie non remboursée). En outre, certaines garanties sont essentielles à un âge et le sont moins à un autre. C’est donc le moment de faire le ménage dans votre contrat de complémentaire santé : vous avez peut-être conservé des garanties liées à la maternité ou à l’orthodontie… vous n’avez plus l’âge !

4 – Raisonnez “Confort”

Être remboursé au mieux sur vos soins, c’est bien. Mais être remboursé sur les petits détails qui vous font du bien, c’est encore mieux. Plus vous prenez de l’âge, plus vous aimez avoir votre confort à vous et être choyé : aussi, choisissez les garanties qui vous permettront de bien vivre vos hospitalisations (chambre seule, TV…) ou qui vous rembourseront les séjours en thalassothérapie, par exemple.

5 – Et pensez “Renfort”

La surcomplémentaire santé peut venir renforcer un poste précis. Votre rhumatologue, par exemple, peut vous suivre pour une ou plusieurs pathologies jusqu’à la fin de votre vie, à raison de deux consultations par mois. D’où la nécessité de renforcer le poste consultation de votre complémentaire à travers une précieuse surcomplémentaire. D’autant plus que les tarifs de ces solutions performantes et rassurantes ont considérablement baissé ces dernières années. Attention cependant : la souscription est souvent limitée à 70 ans.

ARTICLE PRÉCÉDENT
10 choses à savoir pour assurer votre animal de compagnie
Mercer logo
Mes solutions Mercer

Mes Solutions Mercer est un acteur majeur de l’assurance santé et prévoyance individuelle. Mes Solutions Mercer c’est une gamme complète de produits Santé adaptée à tous les profils et à tous les budgets ! Mais c’est également de nombreuses solutions en matière de Prévoyance : garanties des accidents de la vie, assurance contre la perte d’autonomie, retraite : bilan retraite, liquidation retraite…