Retraite anticipée, quelles sont les démarches ?

Vous avez commencé à travailler avant l’âge de 20 ans ? Vous êtes reconnu comme travailleur handicapé ? La pénibilité de votre travail a entraîné une incapacité permanente ? Alors vous pouvez probablement prétendre à un départ anticipé à la retraite. Quelles démarches devez-vous effectuer ?

Vérifier vos droits

C’est la première étape à effectuer avant de contacter votre caisse de retraite. A partir de l’âge de 55 ans, vous recevez automatiquement et systématiquement une Estimation Indicative Globale (EIG) de votre retraite, comprenant le nombre de trimestres cotisés et le montant probable de votre future pension de retraite. En cas de doutes ou d’erreurs constatées, vous pouvez demander un entretien avec un conseiller auprès de la caisse dont vous dépendez.

Retraite anticipée pour carrière longue

Dans ce cadre, vous devez demander à votre caisse de retraite qu’elle vérifie vos droits à une retraite anticipée. Votre dossier sera examiné et si vous respectez les conditions d’exigibilité, vous recevrez une attestation de situation vis-à-vis de la retraite anticipée. Il faut compter en moyenne 15 jours pour obtenir cette attestation. Ce document est indispensable pour la suite de vos démarches. A partir de ce moment, vous pouvez transmettre une demande de retraite anticipée auprès de votre caisse de retraite. Vous devez également prendre contact avec votre caisse de retraite complémentaire (AGIRC ou ARRCO) pour obtenir le versement de vos droits.

Retraite anticipée pour handicap

Seules les personnes atteintes d’une incapacité permanente d’au moins 80% ou d’un handicap de niveau comparable peuvent prétendre à un départ anticipé à la retraite. Dans un premier temps, vous devez contacter votre caisse de retraite afin qu’elle vérifie vos droits. Vous devez fournir à cette demande un document reconnaissant votre qualité de travailleur handicapé ou justifiant de votre taux d’incapacité permanente. Ce n’est que lorsque vous aurez reçu une attestation justifiant que vous remplissez les conditions de retraite anticipée pour handicap que vous pourrez officiellement effectuer votre demande de retraite. Une autre demande est à transmettre auprès de votre caisse de retraite complémentaire.

Retraite anticipée liée à la pénibilité du travail

Votre demande de retraite anticipée doit être transmise à votre caisse de retraite. Vous devez notamment fournir l’ensemble des documents justifiant de votre état d’incapacité permanente consécutif à un accident du travail ou à une maladie professionnelle. Ces documents sont fournis soit par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM), soit par la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Un autre dossier est à transmettre à votre caisse de retraite complémentaire.

ARTICLE PRÉCÉDENT
La retraite avec le RSI
ARTICLE SUIVANT
Comment gérer sa retraite lorsqu’on a été saisonnier ?
Mercer logo
Mes solutions Mercer

Mes Solutions Mercer est un acteur majeur de l’assurance santé et prévoyance individuelle. Mes Solutions Mercer c’est une gamme complète de produits Santé adaptée à tous les profils et à tous les budgets ! Mais c’est également de nombreuses solutions en matière de Prévoyance : garanties des accidents de la vie, assurance contre la perte d’autonomie, retraite : bilan retraite, liquidation retraite…