Salarié du secteur privé : comment calculer votre retraite

Avant votre départ à la retraite, vous souhaitez connaître le montant de votre future pension de retraite. Son calcul reste assez complexe mais sachez que vous pouvez dès à présent effectuer une simulation retraite

La retraite et les régimes

Votre retraite se compose d’une retraite de base et d’une retraite complémentaire. La retraite de base correspond à votre régime principal de cotisation de Sécurité Sociale soit le régime général de la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse). La retraite complémentaire vous est versée par l’Agirc si vous étiez cadre ou par l’Arrco pour les autres salariés. Vous percevrez une pension pour tous les régimes auxquels vous avez cotisé au cours de votre carrière.

La retraite de base

Globalement, le montant de votre retraite de base équivaut à la moitié de votre salaire de référence ou salaire annuel moyen. Ce salaire annuel moyen est calculé sur vos 25 meilleures années. Les salaires annuels sont plafonnés par un PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale), pour 2012 il est de 36 372€. Si vous souhaitez évaluer ce montant, ce n’est pas le salaire indiqué sur vos bulletins de salaire qui doit être pris en compte. En effet, pour chaque année, un coefficient de revalorisation basé sur l’augmentation des prix est appliqué. C’est donc en prenant en compte vos 25 meilleures années revalorisées que vous pourrez déterminer au plus juste le montant de votre retraite de base.

Taux plein et décote

Le montant ainsi calculé pour votre retraite de base ne vaut que pour une cotisation à taux plein. Vous obtenez ce taux plein si vous avez atteint l’âge légal de la retraite, entre 60 et 62 ans si vous êtes né avant 1955, et 62 ans ensuite, et si vous avez cotisé le nombre requis de trimestres, entre 160 et 166 selon votre année de naissance. Votre pension à taux plein ne peut être inférieure à un certain montant appelé minimum contributif, 608,15€ mensuel en 2011. Si vous ne remplissez pas ces conditions, une décote sera appliquée sur le montant de votre retraite de base. Ce taux de décote est fonction de votre génération et du nombre de trimestres manquants.

La retraite complémentaire

Le calcul de votre retraite complémentaire est plus simple, il est basé sur un système de points. Chaque mois, vous avez cotisé à un régime complémentaire, des cotisations converties en points. Selon l’organisme, l’Agirc ou l’Arrco, ces points ont une équivalence en euro qui varie chaque année. Si vous avez conservé vos relevés de points, vous pouvez déterminer la pension qui vous sera versée annuellement. Si vous ne possédez de relevé de points, vous pouvez consultez le site internet de votre caisse, Arrco ou Agirc, créer votre espace personnel et consulter votre relevé actualisé de points (RAP).  Depuis 2003, un relevé individuel de situation (RIS) est adressé tous les 5 ans à partir de l’âge de 35 ans, il comprend les relevés de tous les régimes où il existe des cotisations. Et à partir de 55 ans, une EIG (estimation indicative globale) informe les assurés du montant de leur future pension, ce document est transmis tous les 5 ans.

Pour en savoir plus :

ARTICLE PRÉCÉDENT
Anticiper la perte d’autonomie
ARTICLE SUIVANT
Chômage en fin de carrière : vos droits et démarches
Mercer logo
Mes solutions Mercer

Mes Solutions Mercer est un acteur majeur de l’assurance santé et prévoyance individuelle. Mes Solutions Mercer c’est une gamme complète de produits Santé adaptée à tous les profils et à tous les budgets ! Mais c’est également de nombreuses solutions en matière de Prévoyance : garanties des accidents de la vie, assurance contre la perte d’autonomie, retraite : bilan retraite, liquidation retraite…