Tout savoir sur l’Ircantec

Ircantec est l’abréviation de l’Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l’État et des Collectivités publiques. C’est donc une institution de retraite complémentaire pour les salariés du secteur public au même titre que l’Arrco et l’Agirc qui s’adressent, eux, aux salariés du secteur privé. Alors qui est réellement concerné par cette caisse de retraite complémentaire et que devez-vous en savoir ?

Qui est concerné par l’Ircantec ?

Fondé en 1970, cet organisme concerne tous les salariés non titulaires qu’ils soient cadres ou non et qu’ils travaillent ou qu’ils aient travaillé pour l’Etat ou pour les fonctions territoriale et hospitalière. Il peut s’agir de services ou d’établissements publics de l’État, d’administrations, de communes, de départements ou encore de régions. Les salariés des établissements publics industriels et commerciaux (EPIC), de la Banque de France, d’EDF et GDF sont aussi concernés. Les conseillers régionaux, généraux et municipaux s’ils perçoivent une indemnité cotisent également pour cette caisse de retraite complémentaire.

Quel est son fonctionnement ?

L’Ircantec fonctionne par un système de points. Tout au long de votre carrière, vos cotisations sont transformées en points de retraite. Ce nombre de points est obtenu en divisant vos cotisations par la valeur du point pour l’année en cours. A titre d’exemple pour 2012, la valeur d’achat du point est de 3,904 euros. Sachez que certaines périodes  non travaillées donnent quand même droit à l’attribution de points. Il s’agit notamment des périodes de congé de maladie et de maternité, des périodes de chômage indemnisées et du service militaire. De plus, si vous avez eu plus de 3 enfants, votre nombre de points sera majoré, par exemple de 10% pour 3 enfants.

Demande de retraite

Lorsque vous avez rempli toutes les conditions de retraite à taux plein, vous pouvez effectuer une demande de retraite complémentaire auprès de l’Ircantec. Le montant de votre pension de retraite est alors calculé en multipliant votre nombre de points par la valeur de liquidation du point en vigueur à la date de votre départ en retraite. Pour un départ effectif après avril 2012, la valeur de ce point est de 0,46851 euros. Chaque année, la valeur de ce point est revalorisée. La périodicité de versement de votre retraite complémentaire dépendra de votre nombre de points. Par exemple, pour moins de 299 points, il s’agira d’un versement unique sous forme de capital tandis qu’au-delà de 3.000 points, votre retraite complémentaire sera versée tous les mois.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur cet organisme, vous pouvez directement consulter son site internet.

ARTICLE PRÉCÉDENT
Vaccin contre la grippe: toujours gratuit pour les retraités ?
ARTICLE SUIVANT
La maladie de Lyme
Mercer logo
Mes solutions Mercer

Mes Solutions Mercer est un acteur majeur de l’assurance santé et prévoyance individuelle. Mes Solutions Mercer c’est une gamme complète de produits Santé adaptée à tous les profils et à tous les budgets ! Mais c’est également de nombreuses solutions en matière de Prévoyance : garanties des accidents de la vie, assurance contre la perte d’autonomie, retraite : bilan retraite, liquidation retraite…